• L’AFFAIRE VASARELY ART, MENSONGES ET MANIPULATIONS

    L’AFFAIRE VASARELY Art, mensonges et manipulations UN LIVRE DE Charles Debbasch Où sont passées les centaines d’œuvres de Victor Vasarely, un des plus grands artistes français du XXème, le maître de l’art cinétique ? Elles ont été dispersées, bradées, vendues illégalement à travers le monde. Ce pillage artistique, le plus gigantesque de notre époque, s’est déroulé dans l’indifférence générale. A l’heure actuelle, ni le ministère de la Culture ni aucune autre institution n’a porté plainte suite à la disparition de ce patrimoine d’exception. Un homme pendant plus de vingt ans a été jeté à la vindicte comme seul responsable de ce désastre : Charles Debbasch. En 1981, ce professeur de Droit, reconnu internationalement, alors président de l’Université d’Aix-en-Provence, a été appelé à la tête de la Fondation Vasarely. Le peintre vieillissant lui faisait une totale confiance pour assurer la gestion et la pérennité de son œuvre. Or après le décès de Claire, son épouse, Victor Vasarely, atteint par la maladie d’Alzheimer, se retrouva sous la coupe de descendants, avides de s’approprier son héritage considérable. C’est cette tragédie familiale, véritable Dallas à la française, que décrit l’auteur dans ce livre sans concession à l’égard d’un clan où l’argent, souvent, a remplacé les liens affectifs. Bouc-émissaire C’est aussi son drame personnel que raconte Charles Debbasch dont les héritiers du peintre ont fait le bouc-émissaire de leurs turpitudes. Violenté par les forces de ‘sécurité’ venues l’arrêter au sein même de son université, embastillé pendant trois mois, mis en examen à deux reprises, il fut l’objet d’une véritable cabale orchestrée par certains magistrats avec la complicité de personnages très haut placés. Après une interminable procédure, la Cour de Cassation a enfin donné raison à Charles Debbasch. Dans son arrêt du 4 novembre 2015, elle …

    Lire Plus